Pas encore inscrit ?
Mot de passe oublié ?  

Le préfou : Spécialité vendéenne

Par (Voir son site)
(4.78/5 - 18 votes)

1 commentaire

De 1980 à 1990, j'ai habité en Vendée, dans un petit village proche de Fontenay-le-Comte. Je n'y avais ni famille, ni connaissances, ce sont les hasards de la vie qui m'y ont conduit, accompagnée de mon petit ami ...C'est là que nous nous sommes mariés et que nos enfants sont nés. C'est aussi à cette époque que j'ai appris ce que signifiait le mot TRAVAILLER. Dans les serres en plein été, dans les champs au début de l'hiver, à la chaîne en atelier, payée "à la pièce", c'était assez surréaliste pour la parisienne que je suis, mais je n'avais pas le choix, le travail ne courant pas les rues en zone rurale. Ca m'a en tout cas forgé le caractère...Nous sommes retournés dans la capitale au bout de 10 ans, plutôt guéris du rêve - sans doute un peu tardif - de retour à la nature prôné dans les 70's...Mais quand même heureux à posteriori d'avoir vu nos enfants pousser à l'air pur et s'éclater à faire des parties de foot dans notre grand jardin, ou pêcher dans le marais derrière la maison...

Quand on en reparle aujourd'hui, il y a toujours un souvenir qui revient : Le préfou de la boulangère. A l'époque, cette spécialité était beaucoup moins développée que maintenant car à en croire les forums, c'est devenu un must pour les touristes qui peuvent le déguster à l'ail comme le veut la tradition, mais aussi au fromage de chèvre, ce que nous n'avons pas connu.

Alors, le préfou, c'est quoi ? L'origine viendrait des morceaux de pâte à pain mis par les boulangers à l'entrée de leurs fours pour y tester la chaleur. Et comme il ne faut pas gââââcher, ils les récupéraient en les accommodant de beurre et d'ail pour leur casse-croûte. Sur les 3 boulangeries du village, il y en avait une en particulier qui faisait un préfou divin. Dès que de la famille ou des copains passaient à la maison, on filait en commander. Et souvent nos invités repartaient chez eux, quelquefois à l'autre bout de la France,  avec dans leurs voitures plusieurs préfous enveloppés dans du papier d'alu, propageant de redoutables et tenaces effluves d'ail cuit...

Il y a quelques temps, j'ai acheté une machine à pain. La première chose que mes fils m'ont demandé, c'est de leur faire du préfou...Oui mais où trouver la recette ? Sur le net of course...Effectivement, à ma grande surprise, le mot magique tapé sur Google a donné de nombreux résultats. Hier, je me suis enfin décidée à tenter la chose en m'inspirant d'une recette trouvée sur www.linternaute.com qui préconisait une préparation manuelle. J'ai préféré faire confiance à ma MAP, en réduisant les doses indiquées en cas de flop...Voici le résultat de ce premier essai :

Dans la machine à pain mettre (proportions variables en fonction du type de MAP) :

Environ 180 gr d'eau

un peu de sel

400 gr de farine (de blé bio pour moi)

un sachet de levure déshydratée.

Programme pétrissage, pendant 10 mn

Au bout de ce temps, enlever la pâte, en faire une boule et la laisser lever dans un saladier pendant environ 1 h00.

Préchauffer le four (180°/200°).

Fariner un plan de travail, y étaler la pâte et lui donner la forme d'une baguette écrasée en pratiquant quelques incisions sur le dessus.

Pr_fou1









Enfourner  en recouvrant d'un papier sulfurisé pour éviter que la pâte ne brunisse. Elle ne doit pas gonfler non plus, donc surveiller la cuisson.

Pendant ce temps, mélanger du beurre demi-sel ramolli (environ 40 gr) avec 2 gousses d'ail hachées.

Au bout de 15/20 mn de cuisson, retirer le pain du four, le couper en 2 dans la longueur, enlever un peu de mie et tartiner généreusement du beurre à l'ail. Poivrer et éventuellement rajouter un peu de sel.

Pr_fou2















Refermer le pain, l'envelopper dans du papier alu et le remettre au four pendant environ 5/10 mn, jusqu'à ce qu'il devienne croustillant.

Il m'a fallu environ 2 h00 en tout pour le préparer mais il a été dévoré en moins de 10 mn. Verdict des testeurs : " Hmm, c'est bon comme là-bas, dis "...Un seul petit reproche, ça manquait un peu de sel car je n'avais pas osé en rajouter, le beurre étant déjà salé.

Bon, ok, encore une recette peu diététique, ou plutôt carrément très calorique. Et surtout, à déconseiller avant un rendez-vous galant ou un entretien d'embauche...;-)))

Par contre, idéal pour un apéro ou mieux, accompagné d'un bon verre de vin de caractère. Pour moi c'était un excellent petit Cahors, un de mes vins préférés...

Pr_fou3

Imprimer cette page




Notez cette recette:

Commentaires des membres:

5 / 5

Nous avons eu l'occasion de goûter c'est tout simplement extra!!!!!!!!!!!!!! à faire et refaire!!!!!! :):)::)


Recette similaires


Autres articles



Convertisseur d'unités


Vous rencontrez un problème ou voulez faire une remarque sur Ptitchef ?
Contactez nous !



Miam ! ou Pouah !

Galette des roi

Galette des roi
pouah !
miam !