Pas encore inscrit ?
Mot de passe oublié ?  

Riz gluant à la mangue

Par Le Canard Du Mékong
(4.00/5 - 2 votes)

1 commentaire

Un dessert à l'honneur cette semaine ! C'est vrai que souvent, la sortie de table sur une note sucrée est loin d'être la préoccupation majeure de l'asiate moyen... Encore que, certaines patisseries font le délice de beaucoup...
On vous rappelle d'ailleurs l'existence d'un site joliment fait, dédié aux desserts asiatiques :http://dessertsdasie.over-blog.com/
Au nord de la Thailande et au Laos, se trouve une aire géographique presque exclusivement dédiée à une monoculture ( 85 % de la production rizicole )... Celle-ci donne l'aliment local de base accompagnant invariablement chaque repas : on veut bien sûr parler du riz gluant ( appelé aussi riz glutineux, riz collant ou riz doux )... ( source wikipédia )
Cette varieté de riz se distingue par une teneur élevée en amylopectine, l'un des éléments de l'amidon, qui donne cette spécificité caractéristique dont raffolent les Laotiens, certainement les champions du monde pour la consommation de riz gluant !
Il est vrai que les asiatiques utilisent plutôt cette céréale pour certaines occasions bien précises ( spécialités, gâteaux de riz gluant, rites... ) car en règle générale, le riz blanc, parfumé de préférence, est très largement la norme de tous les repas.
Pour bien illustrer l'importance du riz le long du Mékong, il faut savoir que le terme "manger"sera traduit par "manger du riz" ( en thai kin khao ou en vietnamien an com )...Mais, si nombre de ménages savent aujourd'hui le faire cuire ( voir archive :http://www.canardumekong.com/2009/03/riz-blanc-nature.html ), la préparation du riz gluant laisse encore perplexe certains, comme plusieurs membres de ma famille !
La recette du jour prend pour base principale, ce riz que vous pouvez bien sûr accompagner de poulet barbecue ou d'un autre mets...
Pour les mangues, la saison devrait bientôt débuter : nous avons trouvé ce mois-ci d'excellentes mangues du Mali ( voir vidéo ! ) mais il a fallut faire trois magasins car les mangues provenant de l'hémisphère sud n'étaient pas top ( c'était effectivement pas le Pérou !...).
On conseille pour cette recette des fruits frais arrivés à maturation, ce qui devrait être le cas vers le mois de mai en quantité !
La base de la recette provient du livre de Oi Cheepchaiissara " Thaîlande, Saveurs du bout du monde" aux éditions Michel Lafon.


Ingrédients pour 8 à 10 personnes :
500 g de riz gluant
1 boite de lait de coco ( 400 ml )
2 cuillères à soupe de sucre en poudre
1 pincée de sel
1 belle mangue mûre
Feuilles de menthe ( pour la décoration ! )
Matériel à prévoir : un panier vapeur ou un couscoussier.
Préparation :


Etape 1 bien laver le riz dans l'eau vive et dans un saladier durant 3 à 4 reprises. Laisser reposer pendant 6 à 8 heures ( ou une nuit entière ) dans l'eau.
Etape 2 préparer votre matériel pour faire cuire le riz gluant égoutté : l'eau doit bouillir. Cuisson du riz à la vapeur pendant environ 45 mn. Penser à baisser le feu lors de l'ébullition et à couvrir le panier. Durant la cuisson, remuer délicatement le riz, pour qu'il soit cuit dans son ensemble.
Etape 3 avant la fin de la cuisson du riz, faire chauffer le lait de coco avec le sucre et une pincée de sel à feu doux dans une grande casserole puis réserver. Dès que le riz est cuit, laisser reposer quelques minutes puis verser dans le lait et mélanger délicatement. Attendre que le riz absorbe le lait.
Etape 4 servir le riz gluant avec quelques tranches de mangue. Décorer éventuellement le riz au lait de coco d'une feuille de menthe...
Le riz gluant, qui est un aliment plutôt lourd, s'accompagne subtilement d'un fruit aux saveurs sucrées et acidulées.
Ce dessert est à consommer de préférence chaud avec le fruit frais, ce qui représente un contraste intéressant. Le riz peut se réchauffer aisément au micro-ondes, pour faciliter votre préparation. Pour savoir si le riz est cuit, lors de sa cuisson à la vapeur, les grains doivent être translucides et moelleux avec toutefois une bonne tenue ferme !

Un inconvénient majeur, le temps de repos du riz gluant dans l'eau qui est assez long, peut être divisé par deux en trempant le riz dans de l'eau chaude.
Les laos et les thais utilisent de jolis paniers en bambou pour la cuisson, que vous trouverez dans certaines épiceries asiatiques.
Cette recette est un grand classique de la cuisine thaie que l'on trouve souvent en vente dans des étals, dans des poches en plastique, au coin de la rue.
Nous verrons cette semaine comment utiliser, dans un autre registre, le riz gluant...

Imprimer cette page
Par Le Canard Du Mékong (Voir son site)






Notez cette recette:

Commentaires des membres:

3 / 5

Je ne me lasse pas de ce riz.



Recette similaires


Articles connexes

Idées de goûters : des recettes à la pelle !Idées de goûters : des recettes à la pelle !Un petit-déjeuner à la françaiseUn petit-déjeuner à la françaiseLa fraise, ce drôle de petit fruit rougeLa fraise, ce drôle de petit fruit rouge


Convertisseur d'unités


Vous rencontrez un problème ou voulez faire une remarque sur Ptitchef ?
Contactez nous !



Question du moment

Avez-vous l'application "Ptitchef" sur votre smartphone ?
Votez