Que faire avec des choux ?Moelleux et gourmands, on craque volontiers pour des petites choux ! Généralement garnis de crème fouettée à la vanille, on adore en préparer pour composer un café-gourmand ou assouvir une envie sucrée durant la pause-goûter.

D'ailleurs la pâte à choux est tellement appréciée en pâtisserie française qu'elle compose tout un tas d'autres recettes irrésistibles : éclairs, profiteroles, Paris Brest, Saint-Honoré...

Vous êtes plutôt "bec salé" ? Les gougères et choux salés pour l'apéritif vous régaleront tout autant (si ce n'est plus !).

Avant de passer à nos recettes, place à un peu d'histoire : sachez que la pâte à choux ne date pas d'aujourd'hui mais nous vient plutôt du XVIème siècle. À cette époque, Catherine de Médicis (Duchesse de Bretagne puis Reine de France) cherche à épater ses sujets pour montrer la puissance de son royaume. C'est ainsi qu'elle invita à la cour les plus grands cuisiniers du moment afin qu'ils en mettent plein les yeux à ses invités durant les fêtes organisées. Popelini, cuisiner italien, fit donc son entrée. Après avoir récupéré les meilleures recettes de son prédécesseur, il en améliora certaines. Ce fut le cas d'une "pâte à chaud", une pâte à gâteau desséchée. Il la retravailla en la dressant en petits choux et en les cuisant au four. Garnis de gelée de fruits, cette création fit fureur et prit le nom de "Poupelins".

Il faut attendre le XVIIIème siècle pour que la pâtissier Jean Avice et son apprenti Antonin Carême revoient la recette et la fassent évoluer comme on la connaît aujourd'hui. Le nom sera ensuite transformé en "pâte à choux". Quelques années plus tard, Antonin Carême ouvre sa première boutique à Paris et fait des petits choux sa spécialité. La création de profiteroles, pièces montées, éclairs et autres pâtisseries présentées ci-dessous viendront finir d'embellir davantage la célèbre pâte à choux.