Que boire avec son poisson ?Mariages de vins et poissons : question d'accord.

On préconise que le poisson ne se déguste qu'avec du vin blanc. L'harmonie est vraie pour peu qu'on ne néglige ni son origine, ni sa préparation. Certains se risquent même au vin rouge, pourquoi pas !

Admettons-le, selon une tradition ancienne, on pense automatiquement vin blanc - sec de préférence - pour accompagner un plat à base de poisson. C'est d'ailleurs une alliance gagnante à tous les coups. Selon l'origine du poisson, certains vins seront plus appropriés que d'autres. Les poissons de rivière (truite, brochet, sandre) dont la chair fine possède un goût peu marqué seront mis en valeur avec des vins blancs secs et ronds comme un muscadet ou un graves. A l'inverse, la chair plus ferme et au palais plus affirmé des poissons de mer supportera des vins plus puissants tels le chablis ou le meursault.

Le mode de cuisson est également essentiel. Les poissons meunière, frits et grillés s'accommodent d'un vin blanc sec et frais tel le sylvaner, le riesling ou le bandol alors que les poissons braisés se marieront mieux avec un vin sec et souple (côtes du Roussillon, Touraine).

Pour certains, il sera possible d'envisager un vin rouge. Il est alors conseillé de choisir un vin peu tannique servi légèrement frais comme le pinot noir ou le merlot, notamment pour les poissons à chair rouge (thon, maquereau). Cela reste une question de choix et de goût... La meilleure chose est de souligner harmonieusement les différentes saveurs, et de se faire plaisir !