Les hamburgers : aussi simples à faire qu'à manger !Un steak haché bien grillé surmonté d'une tranche de fromage fondante, le vert croquant d'une feuille de salade, le rouge d'une tomate, les lamelles blanches de l'oignon, l'ensemble confortablement lové entre deux buns bien ronds : quelles que soient nos convictions culinaires, qu'il est difficile de résister à un bon hamburger !


Petite précision historique avant tout : ce fleuron de la cuisine américaine, abréviation de hamburger steak, est originaire de Hambourg et fut introduit aux Etats-Unis par les émigrants allemands. Rendu très populaire par les snack-bars et les fast food, il est injustement accusé de tous les maux : trop gras, trop sucré, trop chimique... Accusations probablement justifiées lorsqu'il provient de certaines chaînes, mais exagérées si l'on opte pour une fabrication maison.


Le choix du pain est de première importance et le mieux reste bien sûr de le fabriquer soi-même. Farine, levure boulangère, sel et eau sont à la base de toute bonne recette, ingrédients auxquels s'ajoutent pour plus de moelleux un peu de matière grasse (huile végétale ou beurre), du lait (qui peut être végétal également, lait de soja par exemple) et un peu de sucre. L'ajout de quelques graines de sésame sera du meilleur effet !


Le traditionnel steak haché de boeuf peut être remplacé par des escalopes de poulet panées, du bacon (que les gourmands n'hésitent pas à rajouter au steak !) et même par du poisson : colin, saumon et même hareng pour les nostalgiques du grand nord ! Les steaks végétaux trouvent aussi leur place dans les préparations végétariennes. Côté fromage, le plus couramment utilisé est le très britannique cheddar, mais le gouda, l'emmental ou la mozzarella ne sont pas à négliger. La roquette, les cornichons aigre-doux, les pickles et les câpres fouettent un peu l'ensemble. Quant aux sauces, le choix devient vite cornélien entre ketchup, mayonnaise (maison !), moutarde, tartare et dépend du choix de la garniture.


Enfin, car bien manger donne soif, sachez que le vin rouge accompagne bien le hamburger. Un vin de Loire type Bourgueil ou un petit Bourgogne feront parfaitement l'affaire. À moins de préférer rester sur le Nouveau Continent et opter pour un vin californien !